«Je suis actuellement conducteur de marchandises et je souhaiterais évoluer et devenir conducteur de voyageurs. Comment m’y prendre ? » 

Avant de vous lancer dans un tel projet, posez-vous la question de l’exercice du métier de conducteur en transport de voyageurs : si le gabarit d’un véhicule lourd vous est familier que la réglementation sociale européenne n’a plus de secret pour vous, vous aurez d’autres compétences à acquérir, d’autres missions à accomplir : vous ne transporterez plus de marchandises inertes mais bien des personnes. Renseignez-vous donc avant tout sur le métier : l’AFT et d’autres structures peuvent vous aider.

 

Si votre projet professionnel se confirme, il faudra vous former. Vous pouvez passer votre permis D (transport routier de voyageurs) puis une formation complémentaire dite passerelle (ou FIMO passerelle) de 35 heures. La durée de cette formation est réduite par rapport à la durée de la FIMO classique (156 heures en transport routier de marchandises et même durée pour le transport routier de voyageurs) du fait de l’expérience que vous avez acquise par votre métier de conducteur routiers de marchandises. A l’issue de cette formation, une carte de qualification de conducteurs (CQC) voyageurs vous sera délivrée et vous pourrez exercer votre nouveau métier… pendant 5 ans, après quoi, comme en transport de marchandises, vous devrez suivre 5 jours de formation (FCO voyageurs) ou il sera question d’aborder, comme lors de la FIMO, l’éco conduite, la santé, la sécurité, la réglementation, la qualité de service

Caroline GOUY 

Déléguée régionale Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse
AFT

Fermer le menu

Connectez-vous pour vous inscrire à l'événement​

Créer votre compte pour vous inscrire à l'événement​

 

Nouveau à la cité des métiers ? 

Connexion à votre compte

Créez votre compte

 

Nouveau à la cité des métiers ?