L’ invité du mois de juin 2022 : Laurent PREVERT, président de la Fédération des Entreprises de Propreté Sud-Est

La Fédération des Entreprises de Propreté, d’Hygiène et Services Associés (FEP) Sud-Est a désigné Laurent PREVERT comme nouveau président en avril 2022. L’occasion de revenir sur les futurs projets de la structure au regard des enjeux sectoriels locaux, notamment celui du recrutement et de l’attractivité des métiers.

• Qu’est-ce que la FEP Sud-Est ? Quelles sont vos missions ?

La Fédération des Entreprises de Propreté, d’Hygiène et Services Associés (FEP) du Sud-Est est l’organisation patronale représentative des entreprises de propreté et de l’hygiène de la région, qui accompagne ses adhérents au quotidien. Véritable ambassadrice du secteur, elle intervient en coordination avec la FEP nationale, auprès des pouvoirs publics, des collectivités territoriales et auprès d’organisations interprofessionnelles pour représenter le secteur et fédérer les + 1930 entreprises présentes sur le territoire fortes de 43.800 emplois. Au regard de nos enjeux et je suis honoré d’avoir été désigné comme son nouveau président

• Depuis la crise sanitaire Covid-19, la Propreté est devenue un enjeu stratégique : quel est le rôle des entreprises de la Propreté ?

Les professionnels de la propreté et de l’hygiène ont garanti et continuent de garantir grâce à leur action, à leur expertise et leur savoir-faire, des conditions d’hygiène et de sécurité sanitaire satisfaisantes dans tous nos lieux de vie et de travail : la santé (hôpitaux, cliniques, EHPAD etc.), les transports (métros, gares, trains), la distribution et les commerces, les parties communes d’immeubles, les bureaux, l’industrie ou les institutions et l’éducation. Notons que 87% des actifs considèrent l’hygiène et la propreté comme déterminantes pour leur santé et sécurité, quel que soit leur environnement de travail. Par conséquent, notre secteur est désormais identifié comme un acteur essentiel et stratégique. Une valorisation mise en exergue lors de la Conférence de Progrès du 8 septembre dernier, organisée sous le parrainage du gouvernement pour à assurer de « meilleures conditions » aux salariés du secteur, travailleurs des métiers de la continuité économique et sociale.

• Quels sont les métiers associés à la branche « Propreté » ? Quelle(s) formation(s) sont requises ?

Le secteur de la propreté et de l’hygiène propose une palette très large de métiers, avec la possibilité d’évoluer et d’intervenir dans des environnements variés : agent de propreté, agent machiniste, agent en ultrapropreté, chef d’équipe, chef de site, chargé QSE, commercial… Pour se préparer à ses métiers, les jeunes et adultes en recherche d’orientation peuvent préparer, par voie scolaire ou via l’alternance, l’un des diplômes ou certifications professionnelles. La filière de formation va du CAP au MBA en passant par le Bac Pro et le BTS et c’est aussi 8 certificats de qualification professionnelle. Chaque année, au niveau national, plus de 3 900 jeunes se forment donc dans un des lycées professionnels ou en alternance au sein de l’un des établissements de l’INHNI, organisme de formation de branche. A Marseille, nous avons une Maison des Métiers de la Propreté, qui permet à chacun de s’informer sur les possibilités que proposent cette profession riche en opportunités. Vous êtes donc toutes et tous les bienvenus pour nous rejoindre !

• L’avenir du secteur de la Propreté : en quelques mots ?

Cette question m’invite à parler de l’enjeu du recrutement. Cette année, 52.000 emplois en CDI sont à pourvoir dans notre secteur et notamment dans notre région, alors que dans le même temps, bon nombre de demandeurs d’emploi ne trouve pas de débouchés professionnels. Loin de la vision traditionnaliste du nettoyage, notre profession évolue grâce aux nouvelles technologies, au numérique, avec des techniques en constantes évolution, nécessitant l’acquisition de nouveaux savoir-faire, par une formation professionnelle régulière et structurée. La propreté est un secteur qui évolue.

Pour donner l’opportunité à des demandeurs d’emploi de rencontrer leur future entreprise, la FEP et l’ensemble des opérateurs du Monde de la Propreté organisent la Semaine des Métiers de la Propreté du 20 au 25 juin partout sur en France. La FEP Sud-Est prépare activement cet événement avec pour objectif de venir à la rencontre de ses différents publics intéressés présents dans différentes villes du territoire, via des jobs-dating, des forums emplois, des portes ouvertes, des infos métiers…

Laurent PREVERT

Président de la Fédération des Entreprises de Propreté Sud-Est