L’ invité du mois de juin 2021 :Valérie MARTIN

Directrice Régionale Sud chez Sport dans la ville

Le sport, un loisir pour certain.e.s, un métier pour d’autres, et pour beaucoup, un moyen de créer du lien, se découvrir et s’insérer socialement et professionnellement parlant. Valérie MARTIN, directrice régionale Sud chez Sport dans la ville nous explique comment !

Sport facteur d’inclusion

Dès le début des années 1980, les pouvoirs publics ont mis en évidence les vertus sociales du sport. Le sport est perçu comme un moyen de « pacifier» les banlieues, alors théâtres d’émeutes urbaines, et de lutter contre la délinquance des jeunes.

Progressivement, les politiques d’intégration par le sport apparaissent : le sport est envisagé comme un levier d’intégration sociale, un moyen d’encadrer et d’éduquer les jeunes des quartiers populaires et de lutter contre l’isolement et le « décrochage » social et scolaire. Ainsi, le sport est non seulement pensé comme un moyen de structurer le temps libre des jeunes mais aussi comme un outil pour reconstruire le lien social parmi ces jeunes en difficulté. Les clubs et les éducateurs se voient investis d’une mission sociale, notamment celle de redonner confiance en l’adulte et les institutions.

L’activité sportive peut constituer un « levier d’accroche » pour toucher les jeunes des quartiers populaires, parfois éloignés de l’emploi et des structures institutionnelles. Le sport peut alors permettre de construire un dialogue, d’instaurer des relations régulières et durables avec ces jeunes afin de les aider à construire leur parcours professionnel. Comme le souligne le sociologue Gilles Vieille-Marchiset, « le sport, en encourageant le développement de qualités psycho-sociales telles que le goût de l’effort et la confiance en soi, peut également impacter de manière positive le parcours des jeunes, notamment en difficulté d’insertion ».

La pratique sportive favorise, en effet, le développement chez les jeunes de compétences : persévérance, travail d’équipe, ponctualité… un « savoir-être » indispensable dans le monde professionnel.

Depuis plus de 20 ans, Sport dans la Ville, principale Association d’insertion par le sport en France, propose dès l’âge de 6 ans des programmes sportifs et de découverte qui permettent de travailler, dans le temps, sur l’évolution comportementale de chaque jeune.

La pédagogie de l’Association repose sur trois piliers fondamentaux : aller vers les jeunes, leur faire découvrir ce qui les entoure et développer leurs savoir-être. Par son action de proximité et son accompagnement personnalisé, elle contribue à lutter contre les inégalités de destin et à favoriser l’égalité des chances, notamment vis-à-vis de l’accès à l’emploi. 

La construction d’infrastructures sportives au cœur des quartiers prioritaires est une façon très concrète de recréer des lieux de vie dans les quartiers et de réinstaurer une certaine forme de dialogue social. Les jeunes peuvent ainsi facilement rejoindre l’association, faire du sport pour se structurer et développer leurs savoir-être.

S’appuyant sur ce travail de terrain, l’Association a créé des programmes pour accompagner chaque jeune sur le terrain de l’insertion et de l’emploi.

 En 2021, Sport dans la Ville c’est 46 centres sportifs de proximité aménagés dans 4 régions, plus de 7 000 jeunes inscrit.e.s aux séances.