L’ invité du mois de mars 2021 : Adrien BRENAC

Responsable du développement commercial chez HB International

En quoi consiste l’activité de commissionnaire de transport et comment la filière a fait face à la  crise sanitaire ? Réponse avec Adrien BRENAC, Responsable du développement commercial chez HB International

En quoi consiste l’activité de commissionnaire de transport?

Si la profession de commissionnaire de transport peut paraître méconnue, cette dernière est pourtant primordiale dans le monde du transport.

Compte tenu des nombreuses réglementations, des actes administratifs ou encore des actes douaniers, le transport international de marchandises par voie maritime ou aérienne peut s’avérer extrêmement complexe et décourager certain expéditeur. Ces derniers vont faire appel à un.e commissionnaire de transport qui va donc se charger d’organiser le transport de ces marchandises. Ce.tte dernier.ère va être chargé de faire exécuter sous sa responsabilité et en son nom propre un transport de marchandises selon les modes de son choix pour le compte de son client.

En effet, du fait de son excellente connaissance de tous les maillons de la chaîne logistique, le transitaire va s’avérer être un atout majeur pour l’expéditeur.rice. Plusieurs activités, tels que l’administratif, le juridique, le commercial ou encore la logistique, vont rythmer le quotidien de ce professionnel du transport. Le.la commissionnaire est donc à la fois un intermédiaire et un organisateur. En marge de sa fonction, il.elle peut également avoir des missions de commissionnaire en douane. Son rôle sera alors de gérer les formalités douanières pour le compte d’un tiers mais également de conseiller ses client.e.s afin de faciliter l’exportation ou l’importation des marchandises.

De par la forte évolution du commerce international, le rôle de ce.tte professionnel.lle est passé d’un rôle d’organisateur.rice de transport à un rôle « global » car il.elle intervient aussi bien en amont qu’en aval des opérations de transport

Comment cette activité a-t-elle été impactée par la crise sanitaire que nous traversons actuellement ?

Depuis maintenant plus d’un an, le monde essuie de plein fouet les conséquences d’une situation sanitaire sans précédent. L’économie mondiale connaissant actuellement un ralentissement notoire, le transport maritime, vecteur indispensable de la mondialisation (80% des flux de matières premières et marchandes) est quant à lui fortement impacté. De ce fait, le transport de conteneurs subit les effets directs de cette crise avec une diminution de 20 % du trafic. Les ports européens ont donc connu une perte d’activité liée à la réduction du trafic avec la Chine.

Cependant, ces derniers mois, une croissance soudaine est venue surprendre le secteur maritime. Deux problèmes majeurs ont alors émergé, d’une part le manque de place à bord des navires et d’autre part l’augmentation du taux de fret (prix du transport). La demande étant très forte et les capacités extrêmement limitées, cela a conduit à l’explosion de ces tarifs. Un retour à la normal devrait survenir d’ici la fin du second trimestre 2021 mais rien n’a été confirmé pour le moment.

Malgré cela, le secteur se prépare au mieux afin de s’adapter aux conditions sanitaires et réglementaires afin de maintenir au maximum les volumes et les emplois.