L’invité du mois de mars 2020 : Floriane RIEU

Responsable du Développement à la Table de Cana Marseille

Depuis sa création, la Table de Cana favorise l’insertion des personnes éloignées du marché du travail dans les métiers de la restauration. Floriane RIEU, responsable du Développement à la Table de Cana nous présente leur projet 100% féminin « Des  Étoiles et des Femmes », qui favorise l’insertion des femmes issues des quartiers Nord de la ville dans ce secteur qui est majoritairement masculin.

1/ La Table de Cana est un traiteur marseillais, mais pas que…

La Table de Cana travaille depuis 27 ans sur le territoire marseillais à former, qualifier, et remettre sur le chemin de l’emploi des personnes qui s’en sont éloigné.

Nous avons le statut d’entreprise d’insertion, c’est-à-dire la reconnaissance de l’Etat de notre mission sociale. Pour réaliser cette mission, nous nous appuyons sur deux activités : l’activité traiteur et l’activité de restauration collective. Nous salarions, formons et accompagnons des personnes sur des postes de commis de cuisine, aide pâtisserie, de chauffeur livreur, de magasinier, secrétaire etc… Chez nous le contrat maximal est de deux ans, et pour la suite nous travaillons en collaboration avec de nombreuses entreprises dans le domaine la restauration qui sont en constante recherche de profils formés et qualifiés. En fait nous avons trois métiers : traiteur, restauration collective, et pourvoyeur de talents 😊

2/ Vous avez décidé il y 5 ans de vous intéresser plus particulièrement au public féminin, pourquoi ?

Nous avions identifié que les femmes habitants les quartiers Nord avaient difficilement accès au marché de l’emploi : le manque de formation, l’absence de transports sur des horaires décalés, et la difficulté à faire garder son enfant, ou tout simplement d’envisager de travailler avec un enfant en bas âge. Et de l’autre côté nous avions les retours du secteur de l’hôtellerie restauration qui souhaitait féminiser ses équipes, et qui est un secteur en tension.

C’est alors que nous avons imaginé avec Marseille Solutions ce projet, qui avait été lancé 3 ans auparavant à Paris par Alain Ducasse mais qui s’était arrêté : et si nous proposions une formation d’excellence au CAP cuisine à Bonneveine à ces femmes, avec une alternance dans les restaurants prestigieux de la ville, et en les accompagnants sur la mobilité et garde d’enfants (s’est également rajoutée une partie coaching indispensable pour tenir le rythme sur l’année).

3/ Aujourd’hui quel est l’impact du projet Des Etoiles et des Femmes ?

La première promo de 12 femmes a vu le jour en septembre 2015 et a été un véritable succès. Aujourd’hui le projet existe dans 8 autres villes 90% des femmes obtiennent leur CAP et plus de 70% un emploi pérenne! Le projet est labélisé la France s’engage, et est présent sur Bordeaux, Paris 75, Paris 92, Strasbourg, Arles, Montpellier, Nice, Marseille et Bayonne.

 

Ce projet a participé à changer le regard sur l’insertion : oui, il est possible d’associer insertion et excellence.  Et aujourd’hui les recruteurs viennent nous voir car nous sommes capables de valoriser et d’aller chercher dans des réservoirs de main d’œuvre cachés des talents qui s’ignorent et qui se révèlent quand on leur en donne l’opportunité !